Quelles sont les dernières avancées dans le domaine de la greffe des cheveux ?

greffe-cheveux

La greffe de cheveux se présente comme l’une des meilleures solutions quand il faut résoudre l’embarrassante question de calvitie ou alopécie. Il est vrai que c’est une solution assez couteuse financièrement, mais dont le résultat est esthétique, discret et surtout durable. De nos jours deux méthodes sont beaucoup utilisées pour réaliser une greffe de cheveux : la méthode de la bandelette et la FUE. Depuis quelques années la chirurgie a fait d’énormes progrès en ce qui concerne la greffe de cheveux chez Docteur Paul Benet, du coup, les interventions sont désormais indolores, car elles se déroulent sous anesthésie locale et le patient n’a pas besoin de se retirer complètement de la société. Quelle que soit la technique choisie, l’objectif est de se faire poser des implants capillaires. La façon dont les bulbes sont extraits constitue la principale différence entre les deux techniques. Les prélèvements sont toujours faits à l’arrière de la tête où les cheveux sont plus denses et plus riches, ils ont une espérance de vie plus longue que partout ailleurs sur la tête.

Comme son nom l’indique, la méthode de la bandelette se sert d’une bandelette horizontale de 1 cm de largeur que l’on prélève sous anesthésie locale. La longueur de la bandelette varie entre 12 et 23 cm ce qui permet de couvrir une grande surface. Ensuite la bandelette est coupée afin d’en extraire les bulbes qui sont réimplantés selon les besoins sur les zones atteintes. Les zones de prélèvement sont refermées par des sutures. Avec cette technique, on obtient une grande quantité d’implants de bonne qualité. Cette technique de greffe de cheveux est utilisée chez les hommes comme chez les femmes. Cette opération dure entre 2 et 3 heures, selon l’importance de la calvitie et ce ne sont pas moins de 1200 implants, jusqu’à 1500 qui sont prélevés, pour un total de cheveux entre 3000 et 5000. L’opération n’est pas suivie de douleurs, car elle se fait sous anesthésie locale. Le résultat est définitif après 8 mois voire un an et l’opération coute entre 5000 et 6000 euros la séance. Certains spécialistes proposent des tarifs en fonction du nombre de greffons.

Avec la technique de la FUE, les greffes de cheveux sont plus précises. En effet, le prélèvement des bulbes se fait avec un scalp, ce qui demande de la dextérité et de l’expertise. Les bulbes récupérés sont ensuite réimplantés dans les zones atteintes d’alopécie. La FUE convient aux petites calvities, car cela implique un travail minutieux, presque d’horloger. Dans la plupart des cas, il est nécessaire de raser complètement la zone à prélever. Cette technique s’adresse particulièrement aux personnes qui souhaitent avoir une cicatrice moins ou pas visible. Elle est donc souvent appliquée aux hommes de moins de 35 ans en priorité, et moins aux femmes du fait du rasage des cheveux. Une opération de cette nature dure entre 5 et 10 heures, selon l’importance de la zone à soigner. L’opération se déroule sous anesthésie locale donc le patient n’a pas de douleurs postopératoires, et elle coûte entre 6000 jusqu’à 10 000 euros. Des tarifs modulables sont proposés en fonction du nombre de greffons à prélever.

Laisser un commentaire