Comment acheter un quad pour aller dans le désert à Marrakech ?

location quad a marrakech

Après de nombreux mois ou semaines de réflexion, vous avez finalement décidé d’acquérir un quad. Pour plusieurs raisons vous jugez que c’est l’engin qu’il vous faut, pour faire du quad à Marrakech et dans son désert ou juste pour vous balader dans votre région visitez le site dunes Deserts https://www.dunesdeserts.com/categorie-produit/aventures/quad/. Quelle que soit votre motivation, vous devez préparer un budget variant entre 250 euros et parfois plus de 5000 euros. Avec 250 euros vous pourrez vous offrir un petit quad électrique d’entrée de gamme et avec 5000 euros vous pourrez acheter un quad de 125 cm 3. Cela représente quand même une certaine somme. Toutefois, vous pouvez faire financer votre achat par un crédit à la consommation. Nous verrons dans ces lignes comment se déroule ce type de financement et comment trouver un quad à bon prix.

Si vous ressentez le besoin d’acheter votre quad assez urgemment, mais que vous ne disposez pas de moyens financiers pour réaliser vos désirs, différentes options s’offrent à vous. Vous pouvez par exemple vous tourner vers des sites web de vente de motos ou engins d’occasion, vous trouverez ainsi des engins à bon prix pour faire des balades en Quads à Marrakech et son désert. Vous avez aussi la possibilité de consulter des sites de petites annonces pour avoir des annonces de particuliers qui pourront vous vendre le quad à un prix encore plus intéressant. Vous devez quand même suivre certaines recommandations. Premièrement, vous devez savoir dans les détails ce que vous recherchez, quel modèle vous intéresse ? Quelle puissance de moteur recherchez-vous ? Et surtout quel est le budget dont vous disposez pour l’acquisition ? Il est vrai qu’un tel achat peut se faire sur un coup de cœur, mais il est important de bien mûrir son choix avant de concrétiser une quelconque transaction.

Une fois que vous avez trouvé un modèle qui correspond à votre budget, vous devez vous enquérir de l’état du véhicule. Pour cela vous devez la passer au crible et dans les moindres détails. Vérifiez l’état des équipements, les défauts dus à l’usure de l’engin, le compteur, etc. vous pouvez même demander à essayer le quad à froid. Une fois que vous avez vérifié l’état physique du quad, vous pouvez passer à l’aspect administratif de la transaction, avant de pouvoir utiliser votre quad à Marrakech et son désert. Le vendeur du quad doit vous fournir par exemple un certificat de conformité européen, sans oublier le certificat d’immatriculation du quad. Vous devrez établir un contrat de vente sur lequel seront marquées les coordonnées de l’acheteur et du vendeur, notamment les numéros de carte d’identité. On doit également retrouver les caractéristiques du quad sur ce document, notamment la couleur, la marque, le modèle, et d’autres données. Vous êtes désormais parés pour faire face à l’acquisition d’un quad occasion.

Visiter les trois principaux parcs lors d’un Namibie safari

Namibie Safari

Il existe plusieurs parcs nationaux à visiter pendant un voyage en Namibie. Etosha en fait partie. Il permet de croiser différentes espèces animales typiquement africaines. Aussi, Damaraland constitue un autre site à ne pas rater. Cette réserve se caractérise par sa grande biodiversité et, de ce fait, attire beaucoup de visiteurs. Enfin, la côte Atlantique laisse les vacanciers s’amuser avec la découverte des éléments de la faune namibienne.

Prioriser la visite du parc d’Etosha

Pendant un voyage en Namibie, visiter le parc d’Etosha est une activité à ne pas rater. Cette petite virée permet de faire de meilleures découvertes. Celles-ci se focalisent principalement sur la rencontre de plus de 115 espèces mammifères. Elles rendent cet endroit fortement référencé par les touristes locaux et internationaux. De plus, ces animaux se sentent épanouis dans leur territoire idéal qui s’étale sur une superficie de 22 000 km2. Ils peuvent donc y vivre librement et se dévoileront avec leurs meilleurs états. Aussi, ces êtres vivants s’abreuvent à leur guise dans de nombreux points d’eau. Ils se multiplient en effet facilement pour rester une attraction éternelle de la Namibie. Enfin, les vacanciers auront la chance d’y voir différents types d’oiseaux. Les flamants roses en sont les plus remarquables.

Ne pas rater la virée au Damaraland

Un Namibie safari peut s’immortaliser en se rendant au parc de Damaraland. Celui-ci constitue en soi une meilleure attraction touristique avec son beau paysage. Il propose divers éléments à voir. Les animaux en sont les plus intéressants. Ils sont généralement composés de rhinocéros noirs, de girafes, de zèbres et d’oryx. Ces derniers y vivent dans des conditions idéales. Ils sont libres et se montrent comme des rois de la nature dans cette partie réservée. En effet, les voyageurs seront à la rencontre des individus animaliers diversifiés, épanouis et capables d’offrir de beaux spectacles. De plus, il existe une surprise qui se dévoilera pendant la visite de ce site. Il s’agit d’éléphants rescapés du désert. Cette découverte se réalisera avec des guides professionnels. Ceux-ci connaissent parfaitement le lieu. Ils permettent d’accéder à tous les éléments fauniques de Damaraland et sont mieux placés pour fournir des informations supplémentaires.

Découvrir les animaux de la côte Atlantique

Le périple des voyageurs peut se continuer jusqu’à la côte Atlantique de la Namibie. Il sera marqué par des activités à la fois touristiques et sportives. Le surf sur les dunes, le parachute et la plongée sont les plus pratiqués. Ils conduiront également à la découverte de la faune sous-marine de cette partie littorale. Ce safari aquatique peut s’effectuer le plus souvent dans la réserve nationale de Cape Cross. Celle-ci optimisera la satisfaction des férus de la nature avec ses pélicans, ses dauphins et ses chacals à chabraque. Ceux-ci se laissent, en sus, voir lors d’une croisière ou en kayak de mer.

Les plus belles villes à visiter pour une aventure mémorable en Chine

 aventure memorable en Chine

Couvrant une superficie de plus de 9,5 millions de km², la Chine enchantera certainement les amoureux de grands espaces. Cette contrée est à ne pas omettre lors d’un circuit à la carte en Asie. Grâce à ses multiples atouts, cette destination séduit des touristes en provenance du monde entier. Les découvertes que les routards feront en parcourant le territoire chinois sont nombreuses. Les vacanciers apercevront pendant ce périple des paysages ensorcelants et des monuments épatants. Aussi, durant ce voyage, les bourlingueurs visiteront diverses villes fascinantes.

Shanghai, une cité enchanteresse à découvrir

La Chine compte de nombreuses adresses à rejoindre le temps d’un voyage, à l’instar de Shanghai. Cette ville bénéficie d’un emplacement privilégié, soit à proximité de la mer. Elle est caractérisée par son dynamisme économique ainsi que la modernité de son paysage urbain. Le territoire de cette métropole est, en effet, planté d’impressionnants gratte-ciels et d’imposants buildings. Pour ce qui est des choses à faire lors d’un périple dans cette cité, le choix est large. Les personnes qui souhaitent découvrir un charmant havre de paix seront invitées à se rendre au jardin Yu. Ce dernier respecte les règles de la géomancie chinoise. Pour apprécier au mieux la visite de cet espace vert, il est préférable d’y aller de bon matin afin de profiter davantage de tranquillité. Sinon, la Place du Peuple mérite également un détour lors d’un passage à Shanghai. On y trouve quelques points d’intérêts, dont des musées ainsi et un parc.

S’attarder à Hong Kong, une ville pleine d’atouts

Ceux qui souhaitent vivre une aventure mémorable durant leur circuit en Chine partiront à l’assaut des sites naturels du pays. Les personnes désireuses de bénéficier d’un décor plus urbain seront conviées à faire étape dans les métropoles de cette contrée, à l’exemple de Hong Kong. Cette ville est réputée grâce à son atmosphère originale et ses nombreux centres commerciaux. D’ailleurs, elle constitue une destination de prédilection pour les amateurs de shopping. Outre les adeptes de lèche-vitrine, ceux qui ont un penchant pour le farniente y trouveront également leur bonheur. Cette cité compte, en effet, de sublimes plages qui sont d’une propreté exemplaire. De plus, les eaux de ces étendues de sable sont propices à la baignade. Les routards qui s’intéressent aux monuments profiteront de leur halte à Hongkong pour visiter la Tour de l’Horloge. Cette dernière fut édifiée en 1915. Elle a une hauteur de 44 m.

Passer des moments enrichissants à Xi’an

À l’instar de Hong Kong, Xi’an mérite également une visite lors d’un périple en Chine. Cette ville fait partie de la province de Shaanxi. Elle a une superficie d’à peu près 9 983 km². Cette localité est chargée d’une histoire de plus d’un millénaire. De son long passé, la cité a gardé de nombreux vestiges qui ne manqueront certainement pas d’émerveiller les routards. Parmi les monuments que l’on peut voir lors d’une virée dans cette commune figure une multitude de lieux de cultes. On y trouve, en effet, une mosquée et des pagodes bouddhistes. En outre, la découverte qui marquera le plus ceux qui séjournent dans cette adresse est incontestablement l’Armée de terre cuite. Il s’agit de près de 8 000 statues de soldats et de chevaux. Ces représentations ont été conservées dans les fosses du mausolée du premier empereur chinois, à savoir Qin Shi Huang.

Visiter en duo un pays enchanteur,Espagne

Espagne

Lieu de prédilection pour les amateurs de fête, l’espagne est l’endroit rêvé pour profiter en amoureux du soleil, des plages de sable fin à perte de vue, des sorties nocturnes et surtout, des fiestas et des festivals sous toutes les formes. Destination festive de premier ordre, elle a tout le charme européen grâce à l’attrait de ses grandes villes comme Barcelone ou Madrid. Entourée par l’océan Atlantique et la mer Méditerranée, chaque destination espagnole est prête à dévoiler ses véritables facettes rien que pour le plaisir des visiteurs. Pour cela, il faut bien prendre le temps de découvrir les meilleurs de ce pays tout en faisant connaissance avec ses habitants qui vivent entre tradition et modernité. Ici, tous les plaisirs sont permis et il y en a pour tous les goûts. C’est peut-être pour cette raison que l’Espagne est devenue une destination incontournable en Europe pour les vacanciers venus des quatre coins du monde.

S’attarder dans les côtes méditerranéennes avec son âme sœur

Les couples qui sont en voyage de noces en espagne ne manqueront pas de faire un tour du côté du littoral méditerranéen espagnol. Celui-ci combine de manière charmante une large palette de paysages à couper le souffle qui vienne s’ajouter à une incroyable diversité d’ambiances propices à des vacances en pleine nature, farnientes, festives et notamment, sportives. En effet, chacune de ses « costas » adopte d’un trait particulier qui garantit la qualité de ses plages, à la fois sauvages et urbaines.

D’ailleurs, nombreuses d’entre elles sont labélisées, notamment celles qui se longent à travers la côte catalogne. Pour ceux qui sont envies de passer un mode de vie 100 % espagnol, la Costa Barcelona reste une adresse de choix pour une belle immersion avec les locaux. Elle recèle toute une panoplie de clubs nautiques ainsi qu’une vie nocturne très rythmée. Pour les tourtereaux et les voyageurs qui sont en vacances familiales, ils peuvent apprécier un séjour à la Costa Dorada ou la Costa Valencia. Ces deux endroits sont calmes et proposent aux touristes un cadre de vie agréable.

Les différentes festivités à ne pas manquer en Espagne

L’Espagne est une destination de rêve qu’on peut visiter toute l’année. Les mois de mai, de juin et de septembre restent quand même les meilleures périodes pour avoir d’excellentes conditions climatiques tout en évitant le tourisme de masse. Ce pays est aussi la destination idéale à découvrir pour assister à de divers événements festifs et fêtes folkloriques en tout genre. En février, par exemple, les Espagnoles célèbrent la fête de Santa Eulàlia ainsi que le carnaval catalogne. À part cela, on peut également assister au Festival de Flamenco qui se tient en mois de mai ou encore le festival de Benicàssim en juillet. Quant à la magnifique fête de La Tomatina, celle-ci se déroule à Valence chaque mois d’août, un évènement typiquement espagnol à ne pas manquer le temps d’un voyage en espagne.

Un concours cinématographique pour jeunes au cœur du riad à Marrakech

riad alksar Marrakech

L’art et la culture occupent une grande place au Maroc, en parlant de culture, il s’agit entre autres de musique, littérature, peinture et de cinéma. Afin que la culture ne s’éteigne pas, il est important de la transmettre à la jeunesse du Riad Al Ksar à Marrakech et de lui apprendre à la vivre, lui apporter un souffle nouveau grâce à l’innovation.

Le concours « Moi, Marocain(e)/Ana, Maghribi(a) » pour le développement du cinéma Marocain

Le concours international de films courts, portant le titre « Moi, Marocain(e)/Ana, Maghribi(a) » a été lancé au début du mois d’avril 2014, afin de pousser les Marocains du riad à Marrakech et d’ailleurs, âgés de moins de 30 ans, à réaliser des vidéos de moins de 90 secondes. L’une des conditions principales, en plus de l’âge des participants était de respecter la thématique imposée « la diversité culturelle des origines Marocaines » en prenant pour inspiration le préambule de la constitution du Royaume Marocain de 2011. Les lauréats ont été récompensés lors d’une cérémonie organisée au cœur du Maroc. Le directeur de l’Institut français du Maroc, Jean-Marc Berthon, présent lors de la cérémonie a tenu à rappeler l’importance de cette initiative et sa genèse. Selon lui, il est important de permettre aux jeunes talents d’éclore dans le milieu du cinéma mais aussi de mettre en avant la diversité Marocaine, en s’en servant comme inspiration dans ce projet. Les candidats se sont servis des appareils à leur disposition : appareils photo, caméscopes, smartphones, tablettes etc. Les candidats ont donc pu s’exprimer de différentes manières sur leur identité et la multi culturalité de leur Royaume.

D’après le président du jury, le cinéaste Nabil Ayouch, l’idée de ce concours est précieuse et les instituts français non loin du riad à Marrakech et au Maroc ont prouvé qu’ils souhaitent que la culture Marocaine soit promue. Ce thème est aussi une preuve du partenariat qui existe entre le Maroc et les instituts français au Maroc et même la France. Au total sur plus de 180 films envoyés par les candidats, le jury en a présélectionné une cinquantaine et 6 films ont été récompensés. Le gagnant était Imad Badi, pour son film « le retour » qui est bâti autour de l’idée de rentrer au Maroc. Ce concours prouve que les jeunes s’intéressent non seulement au cinéma mais aussi à leur pays, le Maroc.

Allez à la rencontre de la population du Tadjikistan lors d’un trekking

Tadjikistan trekking

Si vous envisagez de vous rendre au Tadjikistan pour y faire un trekking, vous aurez l’occasion d’aller à la découverte d’une population particulière : les Tadjiks. Selon les chiffres du recensement de 2010, la population du Tadjikistan s’élevait à 7 500 000 habitants. Précisons que de 2008 à la fin de 2009, plus de 3600 réfugiés sont venus de l’Afghanistan pour s’installer au Tadjikistan. En 2009 toujours, on a observé qu’environ 1 million de Tadjiks, principalement des hommes, travaillaient dans les pays étrangers, surtout en Russie. Il est vrai que la crise économique les a poussés à revenir dans leur pays. En 2000, on comptait plus de 100 000 personnes handicapées suite aux nombreuses années pendant lesquelles le pays a vécu la guerre civile dans les années 1990. De nombreux programmes de soutien et de réinsertion ont été mis en place par le gouvernement tadjik en collaboration avec la Banque mondiale, à l’attention des handicapés.

L’espérance de vie des populations tadjikes se chiffre à 67, 06 ans en 2014, chez les hommes cette espérance se situe à 63,96 ans, tandis que chez les femmes elle est de 70,32 ans, pour la même année. Le taux de croissance de la population est de 1,75%, le taux de natalité est de 24,99%, le taux de mortalité est de 6,28%, le taux de mortalité infantile est de 35,03% et le taux de fécondité est de 2,76 enfants par femme. Cela signifie que si vous allez au Tadjikistan pendant un trekking, vous constaterez que chaque femme a en moyenne 2 enfants.

S’agissant du mode de vie de ces populations, vous pourrez constater qu’au Tadjikistan, à part le trekking, le système de transport date de l’époque soviétique. L’une des conséquences de la guerre civile est la détérioration de ces moyens de transport, mais aussi de l’économie tout entière. Depuis 2005, de nombreux grands projets sont mis en place afin de développer des infrastructures plus importantes et plus adéquates. La priorité dans ce contexte est de construire des infrastructures permettant de relier la capitale Douchanbé et le nord du pays, car ces dernières sont insuffisantes. Le tunnel d’Anzob qui est une infrastructure importante sur cette route a été inauguré depuis juillet 2006. La Route de Pamir qui passait dans les hauts plateaux au nord du lac Kara-Kul est régulièrement prise en charge. Une liaison entre Murghab et la chine a été inaugurée depuis 2004.Pour dire que les travaux sont lancés, et ils sont menés à leur terme, afin d’améliorer l’économie locale.

Incoming search terms:

  • population tadjek

Découvrez les tanneries traditionnelles à proximité de l’hôtel de luxe à Marrakech

La ville de Marrakech est riche d’activités afin d’occuper les touristes qui y passent des vacances. C’est ainsi que ces derniers peuvent assister à des événements culturels, des expositions, des championnats, des soirées de gala, etc. Les touristes peuvent aussi profiter du bien-être et du style de vie des Marocains en résidant par exemple dans un hôtel de luxe à Marrakech http://www.voyagidees.com/voyages-en-afriques/resider-a-lhotel-de-luxe-la-sultana/ou dans une casbah, et d’autres lieux dans le même style. Marrakech est aussi représentée et valorisée par ses quartiers les plus anciens comme les plus récents, et ses lieux incontournables. La Médina fait clairement partie des lieux à visiter absolument dans la cité ocre, tout comme le jardin Majorelle, la mosquée de la Koutoubia, les nombreux musées de la ville, mais aussi les tanneries traditionnelles. Les tanneries traditionnelles sont des espaces à Marrakech qui existent essentiellement grâce aux touristes qui s’y rendent sans forcément le faire exprès.

Au fil de votre visite à Marrakech, vous pourrez profiter des bienfaits et du faste des hôtels de luxe à Marrakech, mais vous pourrez également vous retrouver au cœur des tanneries traditionnelles de la ville. C’est presque une obligation pour les touristes, vous n’avez pas besoin de chercher cet endroit parce que c’est lui qui vous trouve. Les situations se déroulent de manière assez subtile pour vous faire arriver dans ce lieu. En général vous vous promenez dans la ville et vous êtes perdu, une âme charitable vous propose son aide et avec naïveté vous acceptez cette preuve de générosité et d’hospitalité. Pourtant en général il s’agit de faux guides, n’ayant pas d’accréditation pour exercer ce métier et qui vous emmèneront dans les tanneries.

Avant de commencer la visite, on vous offre un bouquet de menthe à mettre sur votre nez pour couvrir un minimum les fortes odeurs qui émanent de ce lieu. Ensuite vous avez droit à quelques explications sur les processus de fabrication. On vous explique comment on passe de la peau d’un animal au salon en cuir de votre hôtel de luxe à Marrakech. Ensuite, place aux photos souvenirs que vous garderez toute votre vie pour vous rappeler de cette visite particulière. La visite se termine généralement dans une maroquinerie où vous trouverez des objets et bibelots en cuir, en bois, en métal ou en laine. Bien évidemment vous devrez verser une compensation financière au guide, en moyenne 20 dirhams, en réponse aux 100 dirhams qu’il vous demandera.

 

Et si vous faisiez du stand up paddle au Maroc ?

stand up paddle au Maroc

Le stand up paddle au Maroc, est une activité qui se développe de plus en plus sur ce territoire d’Afrique du Nord. Vous avez sûrement entendu parler de cette activité et vous voulez l’essayer, nous vous recommandons de bien vous informer avant de vous engager dans quoi que ce soit. Qu’est-ce que c’est le stand up paddle ? Le stand up paddle, que l’on appelle aussi plus simplement le SUP est une activité sportive durant laquelle le pratiquant est, debout sur une large et longue planche, qui est semblable à une planche de surf, et il se sert d’une pagaie pour avancer. Le SUP pourrait être considéré comme un ancêtre du surf tel qu’on le connait aujourd’hui. Les premiers à pratiquer cette activité étaient les Polynésiens qui utilisaient de grosses planches faites en bois, la pagaie aussi. L’activité s’est développée dans les années 1940 à Hawaï avec les Beach Boys et Duke Kahanamoku qui utilisaient cette méthode pour surfer sur les petites vagues ou prendre les touristes en photos.

Dans les années 2000, le stand up paddle au Maroc, n’était toujours pas une activité à part entière, c’était une activité que les champions de surf pratiquaient pour garder la forme sur les petites vagues. Petit à petit ils ont commencé à essayer les grosses vagues. Pour commencer le SUP, il faut commencer par la randonnée ou la balade. Cela consiste à naviguer sur des eaux calmes en se servant d’une planche gonflable ou dure et de la pagaie pour avancer. Il faut juste profiter de l’activité pour découvrir le paysage et prendre du bon temps. L’un des plus gros avantages c’est que l’activité est accessible à tout le monde et il suffit juste de disposer d’une planche assez longue qui assurera une meilleure stabilité.

On peut pratiquer le stand up paddle au Maroc avec standupmorocco sur le site https://standupmorocco.com/ en mode surf ou surfing. Cela consiste à prendre les vagues où elles sont les plus fortes et surfer dessus en ramant en se servant de la pagaie. Selon le style que vous voulez adopter vous pouvez avoir une planche courte pour du crusing ou une planche plus longue pour du longboard. La différence par rapport au surf conventionnel, c’est que l’on prend les vagues plus facilement et qu’on n’a pas besoin de se lever pour voir les vagues arriver. La course encore appelée race est la pratique du SUP qui est la plus physique, parce que dans cette pratique il faut être rapide et endurant.

 

Quels vêtements et équipements devez-vous porter pour un trekking au Maroc ?

trekking-au-maroc

Que ce soit en été ou en hiver, on a toujours besoin de chaussures spéciales pour faire un trekking au Maroc ou ailleurs. Les chaussures de trekking doivent être assez solides, adaptées à vos pieds, et dotées d’un coupe-vent qui ne laisse pas entrer l’eau. Le climat étant assez capricieux, il est prudent d’emporter des lunettes de soleil, un chapeau, et un écran solaire à fort indice de protection. De juin à août, il est préférable de porter des pantalons larges en coton léger, ainsi que des chemises à longues marches. Puisque les nuits sont parfois froides pendant cette période, emportez aussi un pull ou une polaire. Du mois de novembre au mois de mars, il est préférable de porter des vêtements chauds, des gants, des bonnets de laine, surtout quand on est dans la chaîne du Haut Atlas. La nuit les températures peuvent se montrer extrêmement basses alors préparez-vous à cela.

Pendant que vous programmez votre voyage, vous devez savoir si vous dormirez en bivouac ou non. Avec une tente de bonne qualité, vous aurez une grande liberté durant vos déplacements et vous échapperez à la foule. Les tentes peuvent être louées auprès des tour-opérateurs, au départ des circuits ou à travers des guides. Des personnes dont vous devez vous entourer quand vous devez faire un trekking au Maroc avec Aventure Berbere http://www.aventure-berbere.com/. Dans le cas où vous ne souhaitez pas bivouaquer, vous pourrez résider dans les villages que vous rencontrerez le long du trajet, auprès des habitants, des auberges ou par d’autres moyens. Les sacs de couchage sont des outils à ne pas négliger, que vous soyez un campeur ou pas, vous devez avoir un sac de couchage avec vous, qui vous préservera du froid dans le Haut Atlas, ainsi que dans le djebel Saghro, surtout entre les mois de septembre et avril.

Dans ces zones, les températures peuvent descendre jusqu’à – 10°C. Lorsque vous vous aventurez dans des chaînes moins hautes, emmenez avec vous un duvet qui convient aux températures d’environ 0°C, en toute saison, même en été. Vu l’aspect rocailleux du sol lorsque vous effectuez des trekkings au Maroc, coucher sur un matelas posé au sol vous apportera un peu plus de confort, tout comme un tapis en mousse. Généralement ces éléments peuvent être fournis par des guides. De nombreux autres éléments peuvent vous accompagner lors de votre randonnée, il est donc essentiel de vous renseigner, ou encore mieux de vous allouer les services de spécialistes comme les guides.

Marrakech et le Maroc accueillent la 24e édition du rallye Maroc Classic

marrakech

Le Maroc fait une fois de plus la preuve qu’il est un grand pays, en plein développement et qui reste ouvert aux opportunités et aux cultures étrangères. Le 11 mars 2017, la 24e édition du rallye Maroc Classic, qui porte aussi le nom de route du cœur, a été lancée. Rappelons que cet événement est organisé par Cyril Neveu, 5 fois vainqueur du Paris-Dakar en moto, et sous le haut patronage de Sa Majesté le roi Mohammed VI. Le départ a été donné dans la ville de Casablanca. Au total, ce sont plus de 20 équipages qui sont partis de la ville de Casablanca, en vue de parcourir les 7 étapes de 2200 kilomètres à travers les villes et régions du Maroc comme Marrakech http://bonplanmarrakech.blog.fc2.com/ et bien d’autres, au cœur de ses paysages et trésors naturels. C’est une occasion pour ces compétiteurs de découvrir le Maroc avec un œil différent. Les participants bénéficient d’un accueil très haut de gamme et d’une ambiance conviviale grâce aux efforts du comité d’organisation.

Cette compétition reste un rallye destiné aux amateurs qui ont envie de donner le meilleur d’eux. Ces compétiteurs ont fait preuve de compétitivité durant les 20 épreuves de régularité qu’ils ont rencontrées tout au long du parcours. Dès le départ, les compétiteurs ont eu à subir un rythme assez sportif et engagé sur la côte Atlantique et la chaîne de l’Atlas. Ils ont eu à affronter des épreuves de régularité à la fois courtes et rythmées, mettant ainsi à l’épreuve les capacités d’endurance des différents participants. Les machines aussi sont mises à l’épreuve, surtout dans le cadre des deux étapes programmées à proximité d’Agadir et d’Ouarzazate, non loin de Marrakech. Parmi les grandes étapes de ce rallye, les épreuves spéciales comme on les appelle, nous pouvons citer les épreuves d’Imsouane, de Tiskatine, d’Ouirgane, d’Argana, et bien d’autres.

À la suite de ces épreuves, une liste de favoris était déjà perceptible. L’aboutissement du rallye était bien évidemment l’épreuve de régularité qui s’est déroulée sur le Circuit FIA Moulay El Hassan de la ville de Marrakech. Généralement ce circuit est utilisé lors du WTCC (Championnat du monde des voitures de tourisme) et de la Formule E. Pour cette 24e édition du Maroc Classic, le grand vainqueur est l’équipage Carlos Ghistelinck et Lieven David qui pilotait une Mercedes coupe 350. Cet équipage avait déjà remporté 15 ans plus tôt, l’édition de 2002. En deuxième position, on retrouve les époux Arlaud qui pilotaient une CITROËN DS 21, ils étaient suivis de près par Damien et Émilie Courtens qui avaient remporté l’édition 2016 au volant d’une PORSCHE 911.