Découvrez les tanneries traditionnelles à proximité de l’hôtel de luxe à Marrakech

La ville de Marrakech est riche d’activités afin d’occuper les touristes qui y passent des vacances. C’est ainsi que ces derniers peuvent assister à des événements culturels, des expositions, des championnats, des soirées de gala, etc. Les touristes peuvent aussi profiter du bien-être et du style de vie des Marocains en résidant par exemple dans un hôtel de luxe à Marrakech http://www.voyagidees.com/voyages-en-afriques/resider-a-lhotel-de-luxe-la-sultana/ou dans une casbah, et d’autres lieux dans le même style. Marrakech est aussi représentée et valorisée par ses quartiers les plus anciens comme les plus récents, et ses lieux incontournables. La Médina fait clairement partie des lieux à visiter absolument dans la cité ocre, tout comme le jardin Majorelle, la mosquée de la Koutoubia, les nombreux musées de la ville, mais aussi les tanneries traditionnelles. Les tanneries traditionnelles sont des espaces à Marrakech qui existent essentiellement grâce aux touristes qui s’y rendent sans forcément le faire exprès.

Au fil de votre visite à Marrakech, vous pourrez profiter des bienfaits et du faste des hôtels de luxe à Marrakech, mais vous pourrez également vous retrouver au cœur des tanneries traditionnelles de la ville. C’est presque une obligation pour les touristes, vous n’avez pas besoin de chercher cet endroit parce que c’est lui qui vous trouve. Les situations se déroulent de manière assez subtile pour vous faire arriver dans ce lieu. En général vous vous promenez dans la ville et vous êtes perdu, une âme charitable vous propose son aide et avec naïveté vous acceptez cette preuve de générosité et d’hospitalité. Pourtant en général il s’agit de faux guides, n’ayant pas d’accréditation pour exercer ce métier et qui vous emmèneront dans les tanneries.

Avant de commencer la visite, on vous offre un bouquet de menthe à mettre sur votre nez pour couvrir un minimum les fortes odeurs qui émanent de ce lieu. Ensuite vous avez droit à quelques explications sur les processus de fabrication. On vous explique comment on passe de la peau d’un animal au salon en cuir de votre hôtel de luxe à Marrakech. Ensuite, place aux photos souvenirs que vous garderez toute votre vie pour vous rappeler de cette visite particulière. La visite se termine généralement dans une maroquinerie où vous trouverez des objets et bibelots en cuir, en bois, en métal ou en laine. Bien évidemment vous devrez verser une compensation financière au guide, en moyenne 20 dirhams, en réponse aux 100 dirhams qu’il vous demandera.

 

Et si vous faisiez du stand up paddle au Maroc ?

stand up paddle au Maroc

Le stand up paddle au Maroc, est une activité qui se développe de plus en plus sur ce territoire d’Afrique du Nord. Vous avez sûrement entendu parler de cette activité et vous voulez l’essayer, nous vous recommandons de bien vous informer avant de vous engager dans quoi que ce soit. Qu’est-ce que c’est le stand up paddle ? Le stand up paddle, que l’on appelle aussi plus simplement le SUP est une activité sportive durant laquelle le pratiquant est, debout sur une large et longue planche, qui est semblable à une planche de surf, et il se sert d’une pagaie pour avancer. Le SUP pourrait être considéré comme un ancêtre du surf tel qu’on le connait aujourd’hui. Les premiers à pratiquer cette activité étaient les Polynésiens qui utilisaient de grosses planches faites en bois, la pagaie aussi. L’activité s’est développée dans les années 1940 à Hawaï avec les Beach Boys et Duke Kahanamoku qui utilisaient cette méthode pour surfer sur les petites vagues ou prendre les touristes en photos.

Dans les années 2000, le stand up paddle au Maroc, n’était toujours pas une activité à part entière, c’était une activité que les champions de surf pratiquaient pour garder la forme sur les petites vagues. Petit à petit ils ont commencé à essayer les grosses vagues. Pour commencer le SUP, il faut commencer par la randonnée ou la balade. Cela consiste à naviguer sur des eaux calmes en se servant d’une planche gonflable ou dure et de la pagaie pour avancer. Il faut juste profiter de l’activité pour découvrir le paysage et prendre du bon temps. L’un des plus gros avantages c’est que l’activité est accessible à tout le monde et il suffit juste de disposer d’une planche assez longue qui assurera une meilleure stabilité.

On peut pratiquer le stand up paddle au Maroc avec standupmorocco sur le site https://standupmorocco.com/ en mode surf ou surfing. Cela consiste à prendre les vagues où elles sont les plus fortes et surfer dessus en ramant en se servant de la pagaie. Selon le style que vous voulez adopter vous pouvez avoir une planche courte pour du crusing ou une planche plus longue pour du longboard. La différence par rapport au surf conventionnel, c’est que l’on prend les vagues plus facilement et qu’on n’a pas besoin de se lever pour voir les vagues arriver. La course encore appelée race est la pratique du SUP qui est la plus physique, parce que dans cette pratique il faut être rapide et endurant.

 

Quels vêtements et équipements devez-vous porter pour un trekking au Maroc ?

trekking-au-maroc

Que ce soit en été ou en hiver, on a toujours besoin de chaussures spéciales pour faire un trekking au Maroc ou ailleurs. Les chaussures de trekking doivent être assez solides, adaptées à vos pieds, et dotées d’un coupe-vent qui ne laisse pas entrer l’eau. Le climat étant assez capricieux, il est prudent d’emporter des lunettes de soleil, un chapeau, et un écran solaire à fort indice de protection. De juin à août, il est préférable de porter des pantalons larges en coton léger, ainsi que des chemises à longues marches. Puisque les nuits sont parfois froides pendant cette période, emportez aussi un pull ou une polaire. Du mois de novembre au mois de mars, il est préférable de porter des vêtements chauds, des gants, des bonnets de laine, surtout quand on est dans la chaîne du Haut Atlas. La nuit les températures peuvent se montrer extrêmement basses alors préparez-vous à cela.

Pendant que vous programmez votre voyage, vous devez savoir si vous dormirez en bivouac ou non. Avec une tente de bonne qualité, vous aurez une grande liberté durant vos déplacements et vous échapperez à la foule. Les tentes peuvent être louées auprès des tour-opérateurs, au départ des circuits ou à travers des guides. Des personnes dont vous devez vous entourer quand vous devez faire un trekking au Maroc avec Aventure Berbere http://www.aventure-berbere.com/. Dans le cas où vous ne souhaitez pas bivouaquer, vous pourrez résider dans les villages que vous rencontrerez le long du trajet, auprès des habitants, des auberges ou par d’autres moyens. Les sacs de couchage sont des outils à ne pas négliger, que vous soyez un campeur ou pas, vous devez avoir un sac de couchage avec vous, qui vous préservera du froid dans le Haut Atlas, ainsi que dans le djebel Saghro, surtout entre les mois de septembre et avril.

Dans ces zones, les températures peuvent descendre jusqu’à – 10°C. Lorsque vous vous aventurez dans des chaînes moins hautes, emmenez avec vous un duvet qui convient aux températures d’environ 0°C, en toute saison, même en été. Vu l’aspect rocailleux du sol lorsque vous effectuez des trekkings au Maroc, coucher sur un matelas posé au sol vous apportera un peu plus de confort, tout comme un tapis en mousse. Généralement ces éléments peuvent être fournis par des guides. De nombreux autres éléments peuvent vous accompagner lors de votre randonnée, il est donc essentiel de vous renseigner, ou encore mieux de vous allouer les services de spécialistes comme les guides.

Marrakech et le Maroc accueillent la 24e édition du rallye Maroc Classic

marrakech

Le Maroc fait une fois de plus la preuve qu’il est un grand pays, en plein développement et qui reste ouvert aux opportunités et aux cultures étrangères. Le 11 mars 2017, la 24e édition du rallye Maroc Classic, qui porte aussi le nom de route du cœur, a été lancée. Rappelons que cet événement est organisé par Cyril Neveu, 5 fois vainqueur du Paris-Dakar en moto, et sous le haut patronage de Sa Majesté le roi Mohammed VI. Le départ a été donné dans la ville de Casablanca. Au total, ce sont plus de 20 équipages qui sont partis de la ville de Casablanca, en vue de parcourir les 7 étapes de 2200 kilomètres à travers les villes et régions du Maroc comme Marrakech http://bonplanmarrakech.blog.fc2.com/ et bien d’autres, au cœur de ses paysages et trésors naturels. C’est une occasion pour ces compétiteurs de découvrir le Maroc avec un œil différent. Les participants bénéficient d’un accueil très haut de gamme et d’une ambiance conviviale grâce aux efforts du comité d’organisation.

Cette compétition reste un rallye destiné aux amateurs qui ont envie de donner le meilleur d’eux. Ces compétiteurs ont fait preuve de compétitivité durant les 20 épreuves de régularité qu’ils ont rencontrées tout au long du parcours. Dès le départ, les compétiteurs ont eu à subir un rythme assez sportif et engagé sur la côte Atlantique et la chaîne de l’Atlas. Ils ont eu à affronter des épreuves de régularité à la fois courtes et rythmées, mettant ainsi à l’épreuve les capacités d’endurance des différents participants. Les machines aussi sont mises à l’épreuve, surtout dans le cadre des deux étapes programmées à proximité d’Agadir et d’Ouarzazate, non loin de Marrakech. Parmi les grandes étapes de ce rallye, les épreuves spéciales comme on les appelle, nous pouvons citer les épreuves d’Imsouane, de Tiskatine, d’Ouirgane, d’Argana, et bien d’autres.

À la suite de ces épreuves, une liste de favoris était déjà perceptible. L’aboutissement du rallye était bien évidemment l’épreuve de régularité qui s’est déroulée sur le Circuit FIA Moulay El Hassan de la ville de Marrakech. Généralement ce circuit est utilisé lors du WTCC (Championnat du monde des voitures de tourisme) et de la Formule E. Pour cette 24e édition du Maroc Classic, le grand vainqueur est l’équipage Carlos Ghistelinck et Lieven David qui pilotait une Mercedes coupe 350. Cet équipage avait déjà remporté 15 ans plus tôt, l’édition de 2002. En deuxième position, on retrouve les époux Arlaud qui pilotaient une CITROËN DS 21, ils étaient suivis de près par Damien et Émilie Courtens qui avaient remporté l’édition 2016 au volant d’une PORSCHE 911.

La ville de Marrakech accueille la deuxième édition du festival du livre

Le Festival du livre de Marrakech

Le Festival du livre de Marrakech a tenu sa deuxième édition les 22 et 23 avril 2017. Ce fut l’occasion pour 70 écrivains d’origines arabe et francophone de se rencontrer au centre culturel Dar Attakafa. Selon Joshi Guitton, l’un des créateurs du festival, il y a un réel besoin de développer la littérature au Maroc. On se rend compte que de nombreux auteurs francophones du Maroc sont assez intéressants, pourtant ils ne sont pas connus, ni en France ni au Maroc. La première édition du festival du livre de Marrakech a permis de mettre en évidence ce besoin. Comme lors de la première édition, le président d’honneur était Pierre Bergé, ancien compagnon d’Yves Saint-Laurent, qui est aussi un acteur majeur dans la promotion et la préservation du patrimoine traditionnel du Maroc sur le site http://cityguide-marrakech.blogspot.com/. C’est par ses efforts que le festival a vu le jour, il finance également cet événement.

Parmi les autres personnes influentes liées au festival du livre de Marrakech, nous retrouvons la chanteuse Sapho, qui est la marraine de l’événement, ainsi que l’ancien présentateur d’origine française Patrick Poivre d’Arvor qui a été parrain lors de la dernière édition du festival. Cette place est due au fait qu’il jouit d’une grande culture littéraire internationale, de plus il connait bien le Maroc et les Marocains. En une édition, le festival a réellement évolué, en passant de 45 à 70 auteurs présents cette année. Ils étaient marocains, subsahariens, français, à la fois arabophones et francophones. Tous les lecteurs ont trouvé leur compte, que ce soit les lecteurs jeunes ou les passionnés de documentation ou de littérature destinée au grand public. Cette année, l’invité d’honneur de l’événement était le Franco-Congolais Alain Mabanckou, il est auteur et a reçu le prix Renaudot en 2006. Il a pu parler de l’isolement de l’Afrique sur le plan culturel.

À l’extérieur du centre culturel à Marrakech, les auteurs ont pu rencontrer leur public en leur faisant notamment des dédicaces de leurs ouvrages. Au sein du centre culturel, des cafés littéraires ont été organisés, ainsi qu’une quinzaine de tables rondes animées par des professionnels. Le Conseil national des droits de l’Homme au Maroc a pris le temps de présenter ses nombreux ouvrages. Les visiteurs, notamment les élèves, ont pu rencontrer l’auteur Gaël Aymon qui leur a présenté la littérature de jeunesse, afin de les ouvrir à la littérature. Les visiteurs ont aussi eu droit à des calligraphes, des relieurs et des conteurs qui leur ont permis de découvrir la littérature différemment. Précisons que la visite du festival est entièrement gratuite, l’objectif étant de rendre le festival accessible à tout le monde.

La location de villa à Marrakech palmeraie pour un séjour

villa company

Vous avez envie d’un voyage, de découvrir ou redécouvrir un lieu mystérieux et pourtant si célèbre. Vous avez envie d’un climat chaud, d’une nouvelle culture. Un voyage en Orient vous attire intensément. Vous pensez à voyager vers Marrakech, mais n’avez pas encore trouvez de logement. Afin de profiter un maximum du lieu, et de votre séjour, rien de mieux que la location villa Marrakech palmeraie visiter le site The Marrakech Villa Company

Au cœur des palmiers, offrant un cadre idyllique, vous pouvez louer une ville pour votre séjour. Bien que les hôtels soient très réputés, rien ne vaut l’expérience d’avoir une villa rien que pour soi au centre de la palmeraie de Marrakech. Vivez dans une villa au style typiquement marocain, mais avec tout le confort moderne, et le luxe nécessaire pour un séjour idéal. La palmeraie, vous offrira un climat frais et des plus agréables afin que vous puissiez profiter au mieux de toutes les beautés que la ville vous réserve.

Après avoir bien profité de votre villa marocaine, vous pouvez aller dans la ville, Marrakech a beaucoup de surprises en réserve. Une culture forte, et une ville des plus dynamiques. Vous pouvez visiter la vieille ville, appelée la Médina, dans ce secteur, c’est comme si le temps s’était figé. Les bâtiments typiques, dévoilent une culture historique et offrent des décors envoutants. Sur environ 10 km d’enceinte, voyagez dans le temps de Marrakech.

Après votre voyage temporel dans le passé de la ville, vous pouvez vous dirigez, vers les quartiers plus récents. Plus jeunes, mais tout autant séduisants que le charme de la vieille ville. Laissez vous transporter par la ville, vous n’avez qu’à vous laissez porter par l’ambiance et les décors qui s’offrent à vous.

Bien sur n’oubliez pas l’incontournable de Marrakech, le souk. Un grand marché typique, où les senteurs se mêlent, les couleurs s’entrechoquent, dévoilant une ambiance unique au monde. Un véritable spectacle pour les sens, vivez Marrakech de tout votre être. Les montagnes d’épices, la nourriture traditionnelle, les couleurs des vêtements typiques. La seule chose que vous avez à faire est de vous laisser accompagner par le dynamisme ambiant.

Après avoir goûtez à tous les plaisirs de la ville, réfugiez vous au calme de la palmeraie, dans votre villa. La fraîcheur de la nuit fera le parfait contraste avec la chaleur de la journée.  N’hésitez plus, si vous envisagez un voyage vers Marrakech, aussi surnommée la Perle du Sud, privilégiez la location d’une villa au cœur de la palmeraie de Marrakech. La ville, et tout ce qu’elle a à offrir, n’attend plus que votre venue.

En savoir plus sur le rallye, à un stage

bugg-afrique

Le rallye est une activité qui fait partie des nombreuses activités de sport automobile. À la base, il s’agissait d’évènements organisés pour que les aristocrates se rassemblent et comparent les performances de leurs véhicules. De nos jours, la discipline a fait du chemin pour être aujourd’hui une course pendant laquelle la vitesse est le maître mot. Toutefois cette vitesse n’est pas utilisée au hasard, voilà pourquoi il est important de faire un stage en rallye pour en connaître les règles, avant de s’investir dans ce milieu. Les rallyes des temps modernes ne se pratiquent plus sur des circuits, mais plutôt sur des routes que l’on ferme au public, le temps de la course. Généralement, les courses des différentes étapes sont organisées sur des terrains différents, certaines sur la terre, d’autres dans la neige et d’autres encore sur l’asphalte. Quelques fois les étapes sont courues de nuit, les épreuves vont d’un point à un autre. On retrouve aussi des épreuves spéciales qui sont généralement chronométrées, tandis que les épreuves non chronométrées ce sont les étapes de liaison.

Lors des rallyes, les voitures participantes aux courses sont très souvent des voitures de tourisme modifiées afin de satisfaire aux exigences d’une utilisation sportive intense, le tout en respectant la règlementation. Durant la compétition, le pilote est accompagné d’un copilote qui lui rappelle les caractéristiques de la route en avance afin qu’il ne soit pas surpris et qu’il puisse anticiper ses réactions. Ce sont des pratiques que l’on apprend pendant un stage rallye. Pour déterminer le gagnant d’une compétition, on additionne les différents temps effectués par les uns et les autres lors des étapes spéciales. Toutefois, dans certains rallyes le gagnant est choisi par un temps idéal.

La réglementation est un aspect important du rallye, il est donc important d’en acquérir une bonne connaissance pendant les stages rallye. Depuis que les rallyes automobiles existent, les véhicules autorisés à participer sont sélectionnés avec une grande précision. De plus, il n’est pas permis d’effectuer n’importe quel type de modification. Comme dans toutes les compétitions, et toutes les disciplines sportives, l’organisateur est le garant du respect de la réglementation technique, dans le cas des rallyes, il s’agit de la FIA. La FIA a mis en place une règlementation technique précise qui donne une liste des modèles ayant la capacité de participer aux différentes épreuves. Cette règlementation technique répartit les véhicules en groupes et en classes. Chaque niveau de modification autorisé pour un véhicule constitue un groupe, chaque groupe est segmenté en classes, la classe définissant le niveau de puissance autorisé des véhicules. Chacun des modèles qui participe à une épreuve doit d’abord être homologué par la FIA et reconnu dans un groupe et une classe. Certains modèles peuvent se retrouver dans plusieurs groupes en même temps, dépendamment de la manière dont ils ont été modifiés.

Vacances à Essaouira – Mer, Riads et Diversion

essaouira

Essaouira est une ville portuaire marocaine d’environ 70.000 habitants, située sur la côte atlantique et à 170 kilomètres à l’ouest de Marrakech. Traditionnellement, Essaouira a été un village de pêcheurs et un des principaux ports du Maroc, d’où l’on distribuait vers tout le monde les marchandises du commerce des caravanes venues du désert et de l’Afrique subsaharienne.Continue reading

Incoming search terms:

  • essaouira